L’analyse des sucres par chromatographie

Absence de chromophore sur les molécules et faible différence de polarités font de l’analyse des sucres un sérieux challenge.

Ici par exemple pour une recherche d’adultération du miel par le saccharose, une des difficultés a consisté à trouver un étalon interne valide pour calibrer le système (proche chimiquement mais impossible à confondre avec un monosaccharide) :

Pasted Graphic



L’inuline qui est un oligosaccharide de fructose essentiellement, est un autre exemple où le pouvoir séparateur du système chromatographique peut être mis à rude épreuve :

Pasted Graphic 1

Retour